Grossesse | Comment vivre sereinement son troisième trimestre ?

Découvrez comment passer un troisième trimestre de grossesse de manière sereine

Une femme traverse un grand nombre de changements lors d’une grossesse. Son apparence se transforme pour accueillir un fœtus et son humeur fait face au pic hormonal. D’après mon expérience, il peut parfois être difficile d’y faire face à tant de modifications, surtout au dernier trimestre. Dans La rédac de Sam, je vous partage mes conseils et les astuces qui m’ont permis de vivre sereinement mon troisième trimestre.    

1 : Documentez-vous sur la maternité de manière intelligente 

Se préparer à la maternité n’est pas chose facile surtout quand on est « bombardé » par des informations dans tous les sens. Qu’il s’agisse des témoignages sur les réseaux sociaux, des parents, des amis, de notre médecin ou la sage-femme qui suit notre grossesse. Sans compter, les nombreuses publicités qu’on voit passer partout autour de nous. C’est à se demander si le monde entier et au courant que vous êtes enceinte. Quand on analyse cela, nous savons que nous n’avons pas tous les mêmes besoins. Ni le même budget ou l’accessibilité de certaines choses qui nous intéressent. Au point de vue de mon expérience, j’ai pris du recul, même si je comprends que ces recommandations sont bienveillantes, mais chaque grossesse est unique et différente. Pour vous documenter sur la maternité de manière intelligente, je vous conseille de cibler des sources fiables. Comme par exemple : La Maison des Maternelles. Cette page YouTube est une vraie mine d’informations. Une autre découverte que j’ai faite est le guide Happy Baby : ma première année fournie dans ma boîte rose que la pharmacie de ma ville m’a donné. Ce petit guide rassemble tout ce qui est bon de savoir sur la maternité, à l’allaitement, aux premiers soins et même sur les gestes de secours. N’hésitez pas à demander votre coffret auprès de votre pharmacien et pourquoi pas le proposer au futur papa. Le troisième « tips » que je peux vous partager et qui m’a accompagné tout le long de ma grossesse et sans doute les retours des professionnels de santé qui m’ont suivi. Qu’il s’agisse de mon médecin traitant, de ma gynécologue, la sage-femme qui me suit et même mon ostéopathe. Chacun a pu répondre à mes interrogations et me rassurer sur les choix que j’ai souhaité entreprendre. En étant moi-même professionnel de la santé, je sais que les branches de ces métiers sont toutes différentes, mais complémentaires. L’essentiel est de se sentir en confiance et à l’aise avec le praticien. Leur but est de nous accompagner nous et notre bébé de la meilleure façon qui soit. 

2 : Prenez soin de vous et de votre bébé lors de votre troisième trimestre

Concevoir un enfant est une réelle transformation de soi. On partage notre corps avec un petit être vivant fait de chair et de sang. Produit d’un grand amour entre deux personnes, nous apprenons à partager notre corps avec quelqu’un qui nous appellera : « maman ». Durant ce troisième trimestre de grossesse, nous pouvons encore plus interagir avec notre bébé. Lorsqu’on lui parle, qu’on câline notre ventre, il est même capable de reconnaitre la voix de son papa et de le faire savoir. C’est magique et mémorable comme expérience ! Du moins pour moi, ça était le cas. À ce stade de la grossesse, il est important de continuer à prendre soin de vous et de votre bébé. Je dirais même qu’il faut accentuer votre bien-être. Pour cela, reposez-vous autant que possible. Lorsque votre corps vous envoie les signaux, il ne faut pas les négliger. Vous pensiez que la sieste était faite aux personnes d’un certain âge, alors sachez que ce n’est pas le cas lorsque vous êtes enceinte. Je n’étais pas une fan de la sieste, même si je sais qu’elle possède de nombreuses vertus, j’ai toujours eu l’impression de perdre mon temps. Durant ma grossesse, mon avis a changé. Ce que je veux dire, c’est qu’il est essentiel d’écouter votre corps, vous avez mal au dos, aux jambes, bébé a fait la fête toute la nuit dans votre ventre. Reposez-vous ! Prendre soin de soi, ça passe aussi par une alimentation saine et équilibrée, même si vous éprouvez des envies et que vous vous faites des petits plaisirs de temps en temps. Lors de votre troisième trimestre, vous vous rendrez compte qu’il faut prendre le temps de manger, en petite quantité, avec des aliments frais et légers. Si vous vous laissez prendre aux pièges par vos pulsions, vous le regretterez dans les 30 min qui suivent votre repas coquin (vomissements, maux d’estomac, difficultés à se mouvoir). Votre bébé grossit et bouge parfois intensément dans votre ventre pour avoir de la place. Vos organes se compriment, sait ce qui rend la digestion plus lente que d’habitude. Il faut donc rester raisonnable tout en se faisant plaisir. Il y va de même pour l’hydratation, l’eau est votre alliée tout le long de votre grossesse. Elle prévient les crampes musculaires, les malaises vagaux, les vergetures, la fatigue et j’en passe. Garder toujours une gourde d’eau avec vous. Profitez de votre grossesse et accordez-vous des soins de beauté, d’esthétique, de relaxation et de bien-être en général. Vous avez le temps alors, prenez rendez-vous pour une pédicure ou prendre un bain. Trouvez les méthodes qui vous font plaisir, votre bébé appréciera autant que vous d’être dorloté. 

3 : Pratiquez une activité physique douce et régulière 

Lorsqu’une grossesse se passe sans risques pour vous ou votre bébé, profiter de ce moment pour faire des activités physiques douces et régulières. Bien entendu, ça dépend de votre tempérament et de votre rapport avec le sport en général. Si, vous voulez débuter, rien de tel que la marche. Cette activité est douce, gratuite et accessible à tous. Permets de vous maintenir physiquement et mentalement. De plus, vous aurez l’opportunité de découvrir de nouveaux endroits, de vous vous reconnecter avec la nature, de maintenir une force musculaire tout en favorisant une vie sociale. Une activité tout aussi intéressante est la natation. Elle est idéale en été pour vous rafraîchir lors des grosses chaleurs et en hiver pour vous réchauffer lors des périodes froides et humides. Vous pouvez profiter des bains mis à votre disposition pour vous détendre et vous sentir plus légère. Même si vous êtes au dernier stade de votre grossesse, vous n’allez pas couler, je vous rassure. Essayez de nager avec ou sans l’aide d’une planche ou d’une frite et vous verrez que votre corps vous remerciera. Allez hop ! Préparez votre maillot de bain et votre serviette et c’est parti ! Toutefois, si vous voulez faire du sport, mais que le temps n’est pas propice ou que vous ne souhaitez pas sortir, je vous propose le yoga à la maison. Grâce à une connexion internet, vous trouverez différents cours selon votre stade de grossesse et votre niveau dans cette discipline. Ce sport est bénéfique pour l’ensemble de l’organisme. Les différents exercices préparent votre corps et votre esprit à l’accouchement. C’est également un moment privilégié avec vous et votre bébé, surtout si vous terminez la séance par de la méditation

4 : Faites-vous chouchouter par vos proches et votre entourage

L’image de la femme enceinte a bien évolué dans notre société, notamment grâce à la parole des femmes et au retour d’expériences de nos mères et de nos grands-mères. Il y a aussi les progrès de la technologie, de la médecine, la création du congé de paternité et les aménagements financier et humain, pour accompagner les familles. Vivre sereinement sa grossesse à notre époque est « facile ». Si vous avez la chance d’avoir votre famille et vos amis près de vous pour vous aider, c’est super ! Besoin d’une course, préparer la chambre du bébé, être conduit à un rendez-vous, c’est appréciable. Même si au départ, on ne se sent pas légitime de demander parce qu’on est adulte et juste enceinte. Ça reste important de pouvoir compter sur quelqu’un. Pour celles qui n’ont pas ce luxe, sachez qu’il est tout à fait possible de trouver des alternatives. Déjà dans votre travail, votre direction peut vous aménager des horaires adaptés afin de vous faire gagner une heure de repos sur votre journée, tout en conservant votre salaire. Renseignez-vous auprès de votre employeur, de votre syndicat et de la convention collective de l’entreprise. Selon votre profession et l’esprit d’équipe, vous savez que vous pouvez compter sur vos collègues pour vous aider. C’est le cas pour certaines tâches quotidiennes comme porter du poids ou aller chercher un colis. Heureusement, les mentalités évoluent. Outre la sphère professionnelle, vous pouvez être aidé par toutes les commodités mises en place par notre gouvernement pour vous suivre dans votre grossesse : 

  • Caisse prioritaire pour femme enceinte dans les magasins, la poste, la caisse d’assurance maladie, la mairie, etc. 
  • L’ensemble de vos frais médicaux sont pris en charge à 100 % ;
  • Droit et protection contre la discrimination et le licenciement.

Demander à vous faire chouchouter par vos proches et votre entourage est normale. Alors, n’hésitez pas à leur dire, je suis sûr qu’ils seront ravis de vous soutenir. 

5 : Organisez l’arrivée de votre bébé et le retour à la maison 

En 5ᵉ point que je souhaite vous partager est l’importance de l’organisation pour préparer l’arrivée de votre bébé et le retour à la maison. Pour cela, plusieurs astuces s’offrent à vous. Voici une liste des moyens que vous pouvez mettre en place pour vivre sereinement son troisième trimestre : 

  • Faire les achats essentiels pour les premiers mois de votre nouveau-né ;
  • Cuisinez de bons repas frais et les congeler pour le retour à la maison ; 
  • Préparez votre valise de maternité ; 
  • Organisez les stocks de couches, produits de soin, pharmacie ; 
  • Avertissez vos proches de vos souhaits quant aux visites à la maternité et à votre domicile ;
  • Rangez et nettoyez la maison afin de libérer votre esprit ;
  • Veuillez au bon entretien et à la mise à jour de votre véhicule ;
  • Être à jour dans vos papiers administratifs ; 
  • Si vous n’êtes pas mariée, faites la déclaration anticipée de naissance auprès d’une mairie ;
  • Communiquez avec le futur papa sur la répartition des tâches à la maison lorsque votre bébé sera là. 

En soi, bien s’organiser est essentiel si vous êtes, comme moi, une adepte des choses bien faites afin de veiller à votre bien-être et à celui de votre famille. Limiter au maximum les choses qui peuvent vous provoquer du stress. Lorsque votre petit marmot sera là, vous n’aurez pas le temps de tout gérer et votre attention sera axée que sur lui. C’est donc important de vous ménager le plus possible avant sa venue au monde. Bien entendu, ces moyens ne sont pas des protocoles à suivre à la lettre. Je vous recommande avant tout de prendre du plaisir dans ces outils et encore une fois, faites-vous accompagner par votre entourage. 

6 : Suivez les cours de préparation à l’accouchement avec votre sage-femme ou à la maternité

La gynécologue ou la sage-femme qui vous suit a dû déjà, vous proposer de suivre les cours de préparation à l’accouchement. Si ce n’est pas le cas, renseignez-vous, car ces cours sont mis à disposition aux futurs parents. Ils sont tellement bénéfiques, surtout si c’est votre premier bébé. Pour répondre à vos interrogations et de vous rassurer au mieux sur la nouvelle vie qui vous attend, ces cours sont animés par divers professionnels de la santé. Telle qu’une sage-femme, une infirmière puéricultrice, une conseillère en lactation, une naturopathe, ayant tous approfondit leur connaissance sur la maternité et la petite enfance. Assister aux cours est une richesse de savoir et de partage, chaque enseignement aborde un terme précis et se déroule en groupe et/ou en couple. Ces moments de découverte permettent de répondre aux idées reçues et aux interrogations des futurs parents. C’est aussi l’occasion de vous mettre en situation et d’adopter les bons gestes lorsque le travail commencera. Qu’il s’agisse des premiers soins, au choix de l’allaitement, au post-partum. Tous ces cours sont intéressants pour les futures mamans et les futurs papas. Les maternités proposent même des cours après l’accouchement. Renseignez-vous auprès de votre praticien pour suivre les différents programmes, les cours de préparation à l’accouchement sont pris en charge à 100% par l’assurance maladie donc profitez-en ! 

Pour conclure, l’ensemble des points abordés dans cet article, sachez qu’être enceinte est une expérience incroyable, unique et magnifique. C’est la seule fois de notre vie où on partage 2 cœurs, 4 poumons, 4 bras et 4 jambes. C’est surprenant ! La nature nous offre la possibilité de créer la vie et de la voir grandir en nous. Pour répondre à la question : comment vivre sereinement son troisième trimestre ? Je vous conseille avant tout de prendre le temps de vous documenter sur la maternité avec des sources fiables, de suivre les cours proposés par le service pédiatrique ou du professionnel qui vous suit. Il est également important de prendre soin de vous et de votre bébé durant la fin de la grossesse, ne vous négligez pas. Faites régulièrement une activité physique douce et écoutez votre corps. Vous ressentirez les bienfaits lors de votre post-partum. Organisez-vous et laissez-vous chouchouter par vos proches. Leur bienveillance et leur amour seront un réel pilier dans votre maternité et votre bien-être. Profitez au maximum de votre grossesse et si cet article peut être utile aux futures mamans qui sont autour de vous, partagez-le ! 

Samara Cougouille 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!